Sokhna Aida Diallo « guide religieuse » sème la polémique: Des Sénégalais se déchainent sur elle

0
16
La troisième femme du défunt guide des Thiantacounes, Béthio Thioune,  Sokhna Aida Diallo qui se considère comme la nouvelle cheffe de cette communauté en remplacement de son mari, a créé la polémique au Sénégal, notamment ce lendemain de la célébration du Grand Magal de Touba.

La polémique avait commencé depuis le décès du guide Cheikh Béthio Thioune le 7 mai dernier des suites d’une maladie à Paris. Certains Thiantacounes avaient déjà choisi Aida Diallo comme successeur et d’autres  se sont rangés derrière le fils ainé Serigne Saliou Thioune. Ce dernier avait été officiellement intronisé par le Khalife général des Mourides Serigne Mounatakha Mbacké.

Mais cela n’a pas suffit. Il a fallu attendre la célébration du « Grand Magal de Touba » pour que les polémiques enflent et prennent des allures assez inquiétantes. Aida Diallo avec ses disciples a célébré son Magal à Ngabou alors que Serigne Saliou Thioune a célébré le sien à Janatou, fief de son défunt père.

Les derniers agissements (célébrations de mariage, de baptême et acceptation d’allégeances) de Sokhna Aida Diallo lors de la célébration du Grand Magal de Touba n’ont pas été du gout du Khalife général des Mourides. Pour y mettre fin, Serigne Mounatkha Mbacké l’a convoquée dimanche à Darou Miname et l’a menacée.

« Si tu ne respectes pas mes directives, tu seras exclue de la tarikha mouride (une des puissantes confréries religieuses au Sénégal). Il y a des règles et tu vas les respecter comme tous les talibés », a déclaré le guide religieux, dans des propos relayés par plusieurs médias du pays.

Il poursuit sa mise en garde: « Et en tant que musulmane, il te faut absolument respecter la charia, te conformer à ses recommandations et ne jamais verser dans ses interdits. Par conséquent, tu devras désormais te conformer aux prescriptions de l’Islam, parce qu’il s’agit d’abord de l’Islam. Désormais, tu tacheras de suivre la loi islamique et savoir que tout ce qu’elle interdit à la femme t’est aussi interdit. C’est cela que veut la religion musulmane et c’est aussi la quintessence des enseignements de Serigne Touba ».

Sur les réseaux sociaux, les internautes dont Cheikh Bassirou Dieng ne cessent de critiquer ses actes. « Trop c’est trop. La belle coquette en a trop fait. Il est en effet temps de mettre un terme sur les Thiakhaneries de Aïda Diallo et de sa clique. Et les dignitaires Mourides sont interpellés sur ça…», a posté Cheikh Bassirou Dieng sur sa page facebook.

 

Sokhna Aida Diallo "guide religieuse" sème la polémique: Des Sénégalais se déchainent sur elle

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here