Scandale 140 Millions de Cheikh Oumar Hanne- Le Camp de l’ex DG du COUD répond à l’Armp( Document)

0
16

Le rapport 2017 de l’Autorité de régulation des marchés publics (Armp) a été rendu public ce jeudi. Et le Président de la Commission des marchés du Coud, dans une note transmise à Senego a réfuté que le Coud et son ancien Dg, Cheikh Oumar Hanne, actuel ministre de de l’Enseignement supérieur, ne sont point épinglés par les rapport Armp 2017.
Voici in extenso la réponse et la lettre de l’auditeur à l’Armp.

RAPPORT ARMP 2017/ COUD

« Le rapport d’Audit 2017 publié dans le site de l’ARMP a donné un satisfecit au Centre des Œuvres Universitaires de Dakar( COUD).

La lettre du cabinet KPMG adressée au Directeur Général de l’Armp conclut en ces termes : « A notre avis, au vu des points ci-dessus, le Centre des Œuvres Universitaires de Dakar (COUD) s’est conformé de manière satisfaisante aux dispositions et procédures de passation et d’exécution des marchés publics.»

Juste préciser les notations des cabinets d’audit évoluent de « insatisfaisantemoyennement satisfaisante à satisfaisante ». LE COUD a une note satisfaisante.

Grande fut notre surprise alors après tant d’efforts de lire et d’entendre dans les journaux de ce vendredi 29 novembre 2019 que le Coud, ou son ancien Directeur Cheikh Oumar Anne, a été épinglé par le rapport d’audits Armp 2017 sur un marché de fourniture de matériels et mobiliers de bureau au motif d’un écart entre le montant estimé inscrit sur le Plan de Passation des Marchés (PPM) et le montant réel du marché attribué.

Il n’en est rien…

Comme le stipule l’article 6 du code de marchés publics (CMP) : « lors de l’établissement de leur budget, les Autorités Contractantes (AC) évaluent le montant total des marchés …qu’elles envisagent de passer au cours de l’année concernée et établissent un Plan de Passation des Marchés (PPM)… ».Le PPM à l’instar du budget est un outil de prévision qui retrace l’ensemble des marchés que l’AC compte lancer courant l’année visée. Il est publié sur le site des Marchés Publics au plus tard le 1e Décembre de l’année qui précède l’année budgétaire considérée.

En l’espèce le COUD a publié dans son PPM 2017 un appel d’offres relatif à la fourniture de matériels et mobiliers de bureau estimé à 140 Millions.

L’ Appel d’offres ouvert, lancé le 23 Mars 2017 a enregistré 10 candidats dont les propositions de prix variées entre 19 116 000F TTC et 58 311 470F TTC. L’offre conforme la moins disante a été retenue.

Cette décision est confirmée par la Direction Centrale Des Marchés Publics (DCMP) , le marché approuvé par les autorités compétentes a été notifié au titulaire conformément aux dispositions du CMP. Dans tout ce processus le seul grief à nous opposé par l’auditeur est relatif à « une lenteur dans le déroulement des procédures ».

En réalité ceux la qui s’acharnent de matière éhontée sur le COUD et son ancien Directeur ne se soucient même pas du contenu du dit rapport. Leur objectif premier est de nuire à une personne sur qui beaucoup de contre vérités ont été dites. L’acharnement constaté provenant de gens tapis dans l’ombre est amplifié par une certaine presse, qui par ignorance des procédures de passation qui par manque de déontologie. L’écart qui peut exister entre un montant estimé figurant sur le PPM et le montant réel du même marché attribué ne constitue nullement une faute encore moins un détournement. Le prétendre serait synonyme d’ignorance ou de malhonnêteté intellectuelle et morale.

En définitive le rapport n’a jamais mentionné, ni dans le tableau de « Synthèse des non conformités et recommandations » ni dans le tableau des « Violations ou non conformités permettant d’apprécier le niveau de satisfaction de la procédure.. » ce que ces personnes mal intentionnées veulent faire croire à l’opinion.

Ce que l’auditeur a expressément dit est que « A notre avis, au vu des points ci-dessus, le Centre des Œuvres Universitaires de Dakar (COUD) s’est conformé de manière satisfaisante aux dispositions et procédures de passation et d’exécution des marchés publics.»

Telle est la vérité des faits.

LE PRESIDENT DE LA COMMISSION DES MARCHES DU COUD

ch oumar hanne rotated - Rapport Armp 2017 - La réponse du Coud : "Il n’en est rien..."

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here